Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Anneaux de Daniel Buren

2014 n’a pas été une année facile. 2014 a été une année agitée, une année douloureuse, avec ses moments d’insouciance et de lumière. En revenant sur 2014 avec plus de recul, quand elle sera plus loin que simplement dans mon dos, j’en dirai sans doute que l’année a été riche. Que c’était une année où il a fallu des crises pour trouver des solutions et que j’ai détesté le flou, les statu quo et la politesse de ceux qui se plantent des couteaux dans le dos. Que je me suis perdue émotionnellement et que j’ai dû m’en rendre compte avant de me retrouver.
Mais vous savez ce qu’on dit : “Nie ma tego złego co by na dobre nie wyszło<” (il n’y a rien de négatif qui ne saurait s’avérer positif).
En 2014, j’ai grandi. J’ai appris à naviguer une partie de ma zone d’inconfort et à élargir ma zone de confort. J’ai approfondi des envies, des idées. J’en ai redéfini des projets, mis des choses en route. C’est très excitant et difficile à la fois. Pourtant, je garde toujours, quelque part une pointe d’appréhension, une trop grande conscience des risques, une difficulté à abandonner une certaine sécurité.
Alors ma résolution 2015, c’est ça. Ne plus avoir peur. Et grandir. Grandir et vivre encore.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *